Clicky
Fermer
Formulaire de Contact

Merci. Votre message vient de nous être envoye


I) Les meubles de cuisine


1) Les matériaux


En termes de matériau : l'offre est vaste : bois massif, stratifié, mélaminé, polymère, etc..
Certaines matières sont plus adaptées au rustique, d'autres au contemporain. Elles permettent de jouer sur la couleur, les formes, d'avoir des façades travaillées ou ciselées... Différences de rendu, de toucher mais aussi de robustesse. La matière révèle le caractère de votre cuisine et contribue à créer une ambiance particulière.
Bois massif :
une cuisine 100 % en bois, généralement rustique, mais aussi certains types de cuisines contemporaines. Tout est en bois véritable. Les essences les plus utilisées sont le chêne et l'érable. D'autres comme le pin, l'aulne, le merisier, le châtaignier, le hêtre et le frêne sont également parfois proposées.
Stratifié :
Le stratifié est particulièrement robuste. Il se compose d'un ensemble de feuilles de papier imprégnées de résines thermodurcissables, assemblées à une température élevée et à très forte pression. Ce matériau est d'un entretien facile et convient aux cuisines modernes.
Mélaminé :
Le mélaminé est proche du stratifié, mais il est assemblé à basse pression et à froid. Il ne s'utilise qu'en panneau vertical.
Polymère :
Les polymères sont constitués de fines feuilles de résine thermocollées. C'est une alternative aux laques et aux stratifiés. Les façades de meubles en polymère sont d'un bel aspect et solides. D'un excellent rapport qualité/prix, elles autorisent couleurs et décors. Ce matériau est destiné au style contemporain.

2) Les finitions


Bois peint (ou coloré) :
Le bois est coloré sur la surface en une seule fois et en une seule couleur.
Rechampi :
Le rechampi habille les cuisines rustiques et laisse transparaître toute la richesse du bois par l'apport d'une deuxième couleur sur certaines parties de la porte. Il met encore plus en évidence un style provençal, campagnard, etc.
Patine :
Les patines s'adaptent au rustique. C'est un travail de finition, manuel, réalisé dans une cuisine en bois massif. La finition la plus simple sera le vernis. On travaille donc le vernis pour lui donner un aspect satiné, brillant, lisse ou mat, voire même brossé.
Céruse :
On dépose sur la surface de la porte une pâte blanche, la céruse. quand cette surface est patinée en la brossant, la céruse va disparaître presque totalement et la partie restante va faire ressortir les veines du bois.
Lazure :
C'est une teinte colorée qui est apposée sur un bois blanc. Les pièces de bois ainsi colorées sont cuites dans un four et séchées, en continu.
Laque :
Les laques offrent des finitions impeccables (brillantes, mates, structurées ou nacrées) et une qualité incomparable. Elles conviennent fort bien aux cuisines contemporaines.

3) Les rangements


Ils se répartissent entre des éléments bas, des éléments hauts, des tiroirs, des armoires, des étagères, etc.. C'est aussi à sa capacité de rangement que l'on juge les qualités pratiques d'une cuisine. Il ne doit y avoir aucun coin mort.
Tiroirs :
Ils existent en différentes largeurs, hauteurs et profondeurs. Ils peuvent être entièrement en bois ou en aluminium avec façade en bois. Leurs fonctions sont variables : range-couverts, casserolier, range-bouteilles, panière, bloc de poubelles sélectives et produits d'entretien, etc.
Sortie totale :
Le tiroir s'ouvre à 100 %. Vous avez entièrement accès à vos ustensiles ou produits. Ce système offre une vision totale et une meilleure accessibilité.
Double paroi :
La double-paroi finit d'habiller le système de coulissage du tiroir et préserve le côté esthétique. Rien ne se voit : toute la partie technique est cachée.
Armoires :
Leurs dimensions et équipements s'adaptent à tous les besoins. Elles intègrent réfrigérateurs, fours et micro-ondes, s'équipent de corbeilles de rangement, d'étagères, de blocs coulissants, de tiroirs à l'anglaise, de supports pour accessoires. Elles sont parfaites dans toutes les situations et se font discrètes derrières des portes "lift" ou battantes.
Armoires coulissantes :
Les armoires coulissantes ont des largeurs variables mais permettent de tout ranger. elles peuvent s'équiper de tiroirs à l'anglaise ou de paniers en fil chromé.
Armoires d'angle :
Elles utilisent au mieux l'espace et aucun centimètre ne se perd.
Meubles à jalousie :
Ils se remarquent grâce à un système de fermeture original : un volet ou store roulant. Faciles à ouvrir, ils se situent au niveau du plan de travail. Ils permettent de garder les appareils électroménagers, couteaux, ou autres à proximité, toujours disponibles et préservent l'esthétique de l'ensemble.
Bacs translucides :
Ils se glissent dans les cuisines contemporaines. On y stocke des denrées alimentaires fraîches, des légumes secs, des épices, etc. Ils permettent de visualiser rapidement les ingrédients nécessaires à une préparation, s'extraient en un tour de main et ne gâchent pas l'esthétique, même s'ils sont en plastique.

4) Les plans de travail


Stratifié :
C'est un matériau robuste, facile d'entretien, esthétique et d'un bon rapport qualité/prix. C'est sans doute le plus répandu parmi les plans de travail. Il est constitué d'aggloméré hydrofuge de haute densité et possède un large choix de finitions. Le bord peut être postformé, habillé de bois ou d'un chant épais.
Matériaux composites :
Les matériaux dits "composites" sont constitués d'une matière minérale naturelle (granules de marbre, de granit, de quartz, etc.) et d'un liant synthétique (polyester ou autre). Intimement mélangés sous pression à une température adéquate, ils forment un ensemble solidifié qui peut s'usiner comme un matériau naturel.
Lamellé :
Le lamellé est composé de lamelles de hêtre fortement pressées et collées. De ce fait, il est particulièrement solide et résistant aux chocs. Parce qu'il est huilé en surface, il est facile à entretenir.
Inox :
Vous devez exiger le 18/10. L'inox est le matériau préféré des grands chefs. Il donnera à votre cuisine un aspect professionnel. Résistant à la chaleur, aux chocs et très hygiénique.
Carrelage :
Il convient davantage aux cuisines rustiques, traditionnelles. Le carrelage offre une palette assez large de couleurs, de motifs. Elément de décor à part entière, il peut recouvrir aussi bien le plan de travail que la crédence. Un bord en bois ou en acryl finira le plan de travail. Seul inconvénient, les joints nécessitent un entretien régulier.
Lave émaillée :
C'est un matériau naturel dont les qualités en font un produit idéal pour la cuisine. Il est à la fois résistant, hygiénique et très esthétique. Grande variété de coloris, de longueurs et de formes.

5) Les accessoires


Parmi les détails dont il faut tenir compte, citons encore les charnières (pièces techniques dont les qualités et les performances rejaillissent directement sur le meuble de cuisine), les poignées et boutons de porte ou de tiroirs (qui ajoutent un "plus" au caractère de la cuisine) et l'éclairage (qui contribue au confort et à l'esthétique de la pièce).


II) Les éviers


Il s'agit de l'élément que l'on utilise le plus. Il vaut mieux donc le choisir de bonne qualité dès le départ.

1) Les éviers en matériaux de synthèse


Ils représentent environ 30% du marché - voire presque la moitié quand il s'agit d'éviers à encastrer - et permettent aujourd'hui de faire de l'évier une pièce maîtresse de la décoration de la cuisine.
Ils sont aujourd'hui disponibles sous des multiples formes dans toutes les couleurs de l'arc en ciel et permettent toutes les fantaisies de design et de couleur.
Ces matériaux de synthèse sont également aujourd'hui aussi résistants que les plus classiques éviers en inox ou en céramique et aussi faciles d'entretien.

2) Les éviers en inox


Ils ont également évolué en termes de design et ils représentent encore les éviers les plus vendus. Bon marchés et faciles d'entretien, ils s'intègrent facilement dans n'importe quel style. Seul inconvénient, ils demandent à être 'essuyés' après usage.

3) Les éviers en céramique


Ils sont indémodables. Si le bassin classique à toujours cours, l'évier en céramique s'adapte désormais à tous les plans. Plus onéreux à l'achat, à l'inverse des deux autres types d'éviers, il est quasiment inaltérable et résiste aussi bien à la chaleur qu'aux solvants et les graisses. Il est surtout adapté aux cuisines de style traditionnel, campagnard ou rustique mais peut s'intégrer dans une cuisine moderne.

4) Les autres éviers


Restent les éviers en fonte et en acier émaillés qui représentent une part infime du marché.
Pour les collectionneurs ou les aficionados.
Nota :ces fiches sont complétées & remises à jour en permanence, toute suggestion est la bienvenue.


Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Bienvenue, identifiez-vous

Arrivages